INVERS — Une nouvelle source de protéines pour l’alimentation animale par l’élevage d’insectes
Un élevage de vers de farine pour nourrir poissons, chiens et chats

Un élevage de vers de farine pour nourrir poissons, chiens et chats

Le marché est encore émergent. Dans le Puy-de-Dôme, une société s’est lancée dans l’élevage de vers de farine destinés à la nutrition animale. Un bâtiment pilote est en construction dans la plaine de la Limagne.

Imaginez des vers de farine pour nourrir poissons, poules, chiens et chats… L’idée est déjà une réalité. Dans le Puy-de-Dôme, la société Invers élève des larves de Tenebrio molitor. « C’est un petit coléoptère noir, un scarabée. On place des adultes reproducteurs dans un bac qui contient majoritairement du son de blé. On les laisse pondre pendant 2 semaines à 1 mois. Ensuite, les adultes sont retirés. On laisse les vers se développer. Entre la ponte et la récolte, il faut 10 semaines », explique Sébastien Crépieux, ingénieur agronome et président de la société Invers.

Lire la suite sur le site de France3 Régions

×

Panier