Besoin d’aide ? Contactez-nous au 06 13 44 46 92

La boutique

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mettre nos animaux au régime grâce aux croquettes “light”

Chien et chat

Pourquoi un animal est en surpoids ?

Chez le chat et le chien adulte le besoin énergétique correspond à son besoin en calories pour répondre à toute ses dépenses (dépense de base : température, respiration… et dépense liée à une activité). Ce sont les macronutriments qui apportent des calories : les glucides, protéines et lipides. L’animal doit donc avoir un apport en énergie équilibré par rapport à ses besoins. Lorsque l’apport calorique dépasse la dépense, le surplus est stocké, il y a donc stockage sous forme de graisse, ce qui est responsable de la prise de poids. Ce phénomène est régulièrement observé chez les chats stérilisés et les chiens stérilisé chez qui la dépense énergétique de base est diminuée.

Par exemple, un chien qui dépense 700 kcal et qui reçoit via son alimentation 800 kcal, il a un surplus de 100 kcal qui va être stocké ! Or 100 kcal correspondent environ à 11 g de lipides ou 25 g de glucides (bien évidemment le surplus n’est pas 100 kcal de lipides ou 100 kcal de glucides, c’est un mélange comprenant également des protéines qui ne sont pas stockables).

Quand notre animal est un peu « gros », nous pensons dans un premier temps à réduire l’apport caloriques au moyen de croquettes light.

Mais au fait, les croquettes light c’est quoi ?

Les croquettes allégées c’est l’équivalent pour un humain d’un régime à base de produits « allégé ». Ces croquettes sont réduites en calories et donc en énergie, cela semble idéal pour combattre le surpoids. Mais si on y regarde de plus près ça donne quoi ?

Pour diminuer la teneur énergétique d’une croquette, afin qu’elle soit light, les industriels diminuent la teneur en lipides (1 g de lipide fourni plus de 2 fois plus d’énergie que 1 g de protéines ou de glucides). En conséquence, dans les croquettes light on retrouve moins de lipides, mais plus de protéines et surtout plus de glucides. Or les lipides sont essentiels à la santé de nos animaux et jouent un rôle essentiel dans leur organisme. Il faut donc faire attention à ce que les besoins en lipides de nos boules de poils soient toujours bien respectés (et ce n’est malheureusement pas toujours le cas). En plus de cela les lipides sont souvent remplacés par des glucides. Et ces glucides viennent principalement de céréales… Un peu de céréales c’est bien, mais trop ce n’est pas adapté pour le système digestif des chats et des chiens qui risquent d’avoir des troubles intestinaux. En plus de cela les céréales apportent des protéines végétales qui ne sont n’est pas forcément bénéfique pour nos animaux. En effet les protéines animales (souvent du poulet) sont en partie remplacées dans les recettes par les protéines issus des céréales. Or les protéines animales sont bien plus adaptées aux animaux carnivores que sont les chats et les chiens, les protéines céréalières sont moins digestibles et moins assimilables.

Dans les croquettes light on diminue les produits animaux au détriment de céréales, on perd donc les avantages protéiques mais aussi des vitamines et minéraux qui seront compensés par un apport en additifs pour combler le manque.

La plupart des recettes light sont donc moins adapté aux besoins physiologiques du chat et du chien (moins de produits animaux et plus de céréales), sont moins naturel et contiennent plus d’additifs.

Nous avons comparé des croquettes chiens classiques et light de la même gamme chez une grande marque et voici ce qui en ressort :

  • Le prix est 17,4 % plus élevé pour la croquette light.
  • La croquette light contient dans sa recette 45 % d’additif en plus que la croquette classique (vitamines et minéraux synthétiques + conservateur) et on le sait, les additifs ne sont pas toujours très bons, il vaut mieux manger du naturel et ça vaut aussi pour les chiens !
  • La proportion en protéine animale diminue dans la croquette light, pourtant le taux de protéines global augmente : les protéines animales sont remplacées par des protéines provenant de céréales.
  • La teneur en cellulose explose ! La cellulose qui est une fibre alimentaire non digestible permet de réduire la digestibilité des nutriments, mais en trop grande quantité elle risque de causer des problèmes digestifs (ballonnement, gaz, diarrhée…)

Chez le chat le comparatif croquette classique et croquette light d’une gamme connue donne cela :

  • Une augmentation du prix de 5 % pour la croquette light.
  • 26,7 % d’additif en plus (vitamines et minéraux synthétiques + conservateur)
  • Une diminution importante de la part de protéines animales alors que le chat est par nature un carnivore strict est n’est donc physiologiquement pas fait pour digérer une quantité importante de composés non animaux (contrairement au chien qui est carnivore facultatif et qui a un système digestif lui permettant de digérer des produits végétaux).

Les croquettes light ne semblent pas idéales, particulièrement pour un léger surpoids (pour un surpoids important il est nécessaire de demander l’avis d’un vétérinaire). Contrairement à ce que l’on pense en premier : mettre au régime avec des croquettes light, il y a d’abord d’autres solutions plus adaptées pour faire perdre un peu de poids.

Les solutions pour lutter contre le surpoids de nos animaux

Dans un premier temps il est nécessaire de fournir à notre animal une alimentation adaptée en quantité suffisante et qui répond à ses besoins (riches en protéines de bonne qualité, contenant de bonnes graisses w3 et w6, avec des vitamines…). Les friandises sont à proscrire (particulièrement les petits bouts glissés sous la table !!) : quand on veut perdre du poids la première chose à faire c’est d’arrêter de grignoter, c’est pareil pour le chien et le chat. Les friandises qui peuvent être données sont celles qui vont mettre longtemps à être mangé : comme les os à macher, peau de buffle, bois de cerf ou Kong rempli de pâtée congelée. Ces friandises sont acceptables car elles sont difficiles à manger, elles augmentent la dépense énergétique de l’animal qui s’y attaque, de plus, cela l’occupe et le stimule intellectuellement.

Ensuite, il faut faire en sorte qu’une fois qu’il ait mangé, notre animal n’ai plus faim :  il faut qu’il ressente de la satiété. Ce n’est pas chose facile, car nos animaux en surpoids ont tendance à être glouton (ils ne régulent pas leur prise alimentaire et terminent leur gamelle en quelques secondes).

Les chats ont le besoin physiologique de se nourrir plein de fois en petites quantités, on laisse donc souvent une gamelle remplie à disposition pour qu’ils puissent manger quand ils veulent. Or cela est impossible avec un glouton en surpoids. Pour respecter les besoins de notre gros félin et l’aider à se réguler, il y a plusieurs solutions. Il faut dans un premier temps calculer la portion totale de croquette dont il a besoin dans la journée (en fonction de son poids, son activité et s’il est stérilisé ou non), ensuite il faut distribuer cette quantité de croquette en plusieurs fois (minimum 3 fois), le mieux étant que le chat fasse un effort pour obtenir ses croquettes, l’utilisation de gamelles ludique « anti-glouton » est recommandée.

Lorsqu’il n’est pas possible de nourrir le chat 3 fois dans la journée il est possible d’investir dans un distributeur. On peut également distribuer plusieurs portions de croquettes dans différente gamelles qui seront disposées à plusieurs endroit de la maison (celles-ci pourront être déplacé d’un jour à l’autre). On peut aussi varier le mode de distribution des croquettes : mettre une portion dans un jeux, type balle qui permet de distribuer les croquettes lorsque l’animal joue ou dans une gamelle anti-glouton. Ces subterfuges vont permettre au chat de se dépenser pour avoir accès à sa nourriture, on évite au félin de tout mangé d’un coup et on favorise son sentiment de satiété. Attention toutefois si votre chat est stressé à bien analyser son comportement pour ne pas augmenter son anxiété en changeant ses habitudes alimentaires.

Pour le chien la prise alimentaire se fait généralement en 1 ou 2 fois, le chien glouton va terminer sa gamelle en quelques secondes sans même se rendre compte qu’il a mangé. Si on fait en sorte que la prise alimentaire soit plus longue cela va permettre à l’estomac de notre chien de se rendre compte qu’il reçoit de la nourriture et de produire des hormones de satiété qui coupent la faim. Pour faire durer le repas de nos chiens on peut utiliser différentes gamelles ludiques qui ralentissent la prise alimentaire. Si on n’en possède pas il existe d’autre solution : mettre une balle de pétanque dans la gamelle pour ralentir le chien, étaler les croquettes par terre… Une autre solution est aussi de garder une partie de la ration du chien pour le jeu : on cache des croquettes dans un jouet spécial qui va demander au chien de la réflexion pour les faire sortir, ou tout simplement dans une peluche éventrée et vidée ou bien encore dans une bouteille plastique sans bouchon. On peut également cacher quelques croquettes une à une dans la maison et accompagner le chien pour qu’il les cherche. En faisant cela on augmente le temps de prise alimentaire ce qui est bénéfique, on augmente la dépense énergétique et on stimule notre chien intellectuellement.

Il est également possible, pour les chats comme pour les chiens, d’humidifier les croquettes avant de les distribuer. Cela va avoir plusieurs avantages. Premièrement l’hydratation va faire augmenter le volume des croquettes, l’animal aura donc l’impression de manger une plus grosse quantité. Cela va permettre de plus remplir son estomac et par conséquent d’obtenir une meilleure satiété. De plus la satiété sera augmentée car le temps de repas va être allongé. L’hydratation des croquettes va également permettre d’améliorer la digestion et réduire les troubles digestifs.

Il est tout de même important que les chats et les chiens mâchent leur repas, notamment pour entretenir leur santé bucco-dentaire. C’est pour cela qu’il ne faut pas humidifier les croquettes à chaque repas, une ration sur deux sèche peut être un bon équilibre.

Pour hydrater des croquettes il faut recouvrir les croquettes avec une eau chaude (environ 40°C) non bouillante (pour ne pas détruire les vitamines et minéraux) et attendre environ 30 minutes qu’elle soit absorbée avant de servir ou servir immédiatement en fonction de la préférence de votre animal.

La dernière étape pour rééquilibrer la balance entre les besoins énergétique du chat et du chien et les apports c’est d’augmenter la dépense calorique.

Comme on l’a vu dans le chapitre de la prise alimentaire, on peut facilement augmenter la dépense énergétique de nos animaux en les faisant jouer avec leur nourriture, en la cachant, on la mettant dans des jouets : en rendant sa prise plus compliquée… Soyez inventif !

Évidemment la promenade pour un chien et le jeu pour les chats et chiens reste le meilleur moyen de se dépenser. On peut jouer plus longtemps avec eux, les initier à de nouveaux jeux (fait maison ou non) pour les dépenser et pour les stimuler psychologiquement grâce à l’attrait de la nouveauté. Pour nos amis canins on peut augmenter un peu le temps de balade, les initier à de nouvelles activités (baignade, cani-cross, agility…) pour qu’ils se dépensent plus.

Si tout cela ne suffit pas on peut aussi diminuer légèrement la portion alimentaire pour faire maigrir notre animal.

Et si cela ne suffit toujours pas après un certain temps, pourquoi pas se tourner vers un vétérinaire pour qu’il nous conseille une bonne croquette light et un plan alimentaire adapté.


#chien, #poulet, #poids, #livraison, #adulte, #weight, #aliment, #prix, #avis, #canin, #stérilisé, #plan, #premium, #lot, #santé, #alimentation, #qualité, #science, #diet, #taille, #prescription, #matières, #médium, #adultes, #senior, #grasses, #tendance, #nutrition, #races

Invers, protéines durables

10% offerts sur votre première commande !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez une remise de 10%

On vous partage tout : notre travail pour rendre nos produits plus responsables et des astuces pour vos animaux.

Mon adresse mail